Résolu : BO "18 ans après"

Les musiques de films & BA : merci de lire le topic qui permet de presque tout trouver. Nous ne sommes pas un forum de musiques de films.

Cette rubrique est définitivement fermée ; il est donc inutile de poster une demande dans les autres rubriques.
Dissonance

Résolu : BO "18 ans après"

Message par Dissonance » ven. 06 janv. 2006, 23:21

Bonjour !
Ca date d'il y a deux semaines, mais le film "18 ans apres" est passé à la télé. Jusque là, ça ne m'interessait pas plus que ça. Jusqu'à ce qu'une jeune fille (l'héroine je crois bien) se mette à jouer du violon. Je connais ces morceaux depuis un certain temps sans pouvoir mettre de titre deçu, quelqu'un pourrait m'aider à trouver quels sont les deux premiers morceaux qu'elle joue ?
Merci beaucoup :)

Avatar de l’utilisateur
shadow's lisa
Modération Powaaaa
Messages : 53891
Inscription : sam. 16 oct. 2004, 17:53
Contact :

Message par shadow's lisa » ven. 06 janv. 2006, 23:56

Coup de coeur pour le choix musical de Coline Serreau qui a sélectionné des oeuvres de Bach, Schubert (son compositeur fétiche pour Trois hommes et un couffin), Vivaldi, Francisco Tarrega (1852-1909) – pianiste, compositeur, guitariste, qui a écrit de nombreuses transcriptions pour la guitare, jouées ici par le talentueux Christophe Julien, véritable vedette de la B.O. du film.
Un musicien accompagné parfois par des violonistes Alexis Galpérine et Patrice Fontanarosa. Superbe ! La violoniste Madeleine Besson interprète –seule au violon- le fameux Aria en ré majeur de J.S. Bach.
D’autres participants de haute qualité musicale tels le Philarmonia Quart et Berlin et Eberhard Finke (magnifique violoncelliste) jouant le Quintette en do majeur de Schubert.
Splendide ! Coline Serreau : La bonne musique quelle qu’elle soit, touche au coeur tous les publics. J’aime autant le jazz, le rap ou la salsa qu’un aria de Bach ou une mélodie de Tarrega. Hugues le Bars est un homme à part, un clown merveilleux, un chercheur libre et follement inventif… Et l’homme en question à la voix amusante chante “Zinzin”, un morceau complètement débridé et décapant, accompagné par un banjo et quelques curieux et drôles d’instruments. Chouette ! Et ce n’est pas tout. Coline Serreau a composé quelques thèmes pour son film (joués par l’excellent Christophe Julien), au titre générique de “Visite”. La réalisatrice-compositrice ajoute à chaque fois un petit complément : midi, midi tango, midi jazzy, nuit maison, arrivée pères, départ musée + piscine, danse musée Avignon. Sa composition est de style classique faisant penser à Bach, Cimarosa, Viotti, Vitali. C’est d’une belle poésie avec des accents romantiques… Magnifique et riche bande musicale qui contient encore d’autres surprises telles “Carnavalera” (Charanga, Habanera) – chant très rythmé, Tchum Maghnarchi” – chant traditionnel géorgien joué ici à la guitare par C. Julien, “Alto Songo” (1972) –un vieux succès par Los Gardenias, et “L’alphabet Mozart” chanté par la chorale du film.
Elle s’amuse Coline Serreau et toute son équipe technique et artistique, et nous aussi, nous aimons, apprécions et nous nous délectons de ce superbe mélange de genres. Le CD s’achève sur la partition de Vivaldi “Concerto en ré majeur pour deux violons”. Etincelant ! Merci Coline Serreau pour ce magnifique travail du choix musical, de très belle qualité, raffiné et rarissime ! S’il vous plaît, Coline, n’attendez plus 18 ans pour recommencer


:!: Toute la BO en écoute ici
.

"On ne conseillera jamais assez aux gens de mourir suffisamment tôt pour ne pas devenir ce qu'ils détestaient quand ils étaient jeunes - ce qu'on appelle la jurisprudence Daniel Cohn-Bendit." @Guillaume Meurice

Dissonance

Mici

Message par Dissonance » sam. 07 janv. 2006, 18:35

Merci beaucoup !
C'est vrai que j'ai pas pensé à chercher voir s'il la BO était sorti pour écouter les extraits, étant donné que mon ordinateur ne peut pas lire la musique !
En tout cas, merci beaucoup !

Avatar de l’utilisateur
shadow's lisa
Modération Powaaaa
Messages : 53891
Inscription : sam. 16 oct. 2004, 17:53
Contact :

Message par shadow's lisa » sam. 07 janv. 2006, 19:22

de rien :wink:
.

"On ne conseillera jamais assez aux gens de mourir suffisamment tôt pour ne pas devenir ce qu'ils détestaient quand ils étaient jeunes - ce qu'on appelle la jurisprudence Daniel Cohn-Bendit." @Guillaume Meurice

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité