Page 1 sur 1

On a tous en nous quelque chose de publiphobe et de publiphile 09/2018

Publié : mar. 11 sept. 2018, 10:41
par shadow's lisa
On a tous en nous quelque chose de publiphobe et de publiphile


Publié le 10/09/2018 - Isabelle Musnik


Haine ou amour ? Fascination ou désintérêt ? Les Français ont avec la publicité une relation compliquée et paradoxale. En 1979, Jacques Séguéla résumait la situation à sa façon : « Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité, elle me croit pianiste dans un bordel... » Il y aurait bien une petite part honteuse dans cette affaire, mais si c’est lui qui le dit, alors on adore ça !

Depuis des années, on nous dit et on nous répète que deux tribus cannibales s’affronteraient ouvertement : celle des publiphobes, individus totalement réfractaires à la pub quelle qu’elle soit, et celle des publivores, ou publiphiles, qui sont capables de rester scotchés devant leur écran ou de visionner une nuit entière de la publicité dans une salle de cinéma lors de la nuit qu’ils lui dédient, la Nuit des publivores.






:)